Présidentielle 2017 : Il n’est pas trop tard

« En cette journée mondiale de la liberté de la presse, il me semble de bon ton de rafraichir les esprits sur ce qui est en train de se passer aujourd’hui en France. Plus personne ne semble horrifié de voir le Front National accéder au second tour de l’élection présidentielle, et pour un peu il y aurait même de quoi se réjouir, il n’a obtenu « que » la seconde position ! Pis encore, les plus féroces adversaires du FN (soi-disant), sont en train de baliser le terrain pour permettre à Mme Le Pen d’accéder à l’Elysée, tout en douceur, sans accroc, en refusant à gauche comme à droite d’appeler clairement à voter pour Emmanuel Macron. Nous sommes tombés sur la tête. Que les plus protestataires en soient fiers : à jouer avec le feu, vouloir lutter contre le système et faire table rase, ils risquent de réussir à tout embraser. Et les libertés de la presse avec. »

Un article d’opinion, une fois n’est pas coutume, motivé par les enjeux et les incertitudes de ce second tour de l’élection présidentielle 2017. Le soulagement des résultats et de l’échec de Marine Le Pen passé, un sentiment persiste : la catastrophe a été évitée de peu, et le pire pourrait bien se concrétiser dans les années à venir. Il ne s’agit pas d’oublier ce qui s’est passé en 2017.

Retrouvez ce papier d’humeur sur La Manufacture.

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *